Il suffit parfois d’un petit rien pour bouleverser un destin

“Il suffit parfois d’un petit rien pour bouleverser un destin” est le récit de l’expérience de François Kervran, co-fondateur de We are all Builders, qui, un jour, a pris conscience qu’il suffisait d’un petit coup de pouce à certaines personnes pour leur permettre de changer le cours de leur vie.

À cette période, François évolue sur un chantier en tant qu’assistant conducteur de travaux. Ce chantier, ce n’est pas son premier, et pourtant il va découvrir quelque chose de nouveau dans sa relation avec les compagnons.

Vient alors l’élément déclencheur de cette histoire : la pose de gardes corps d’un escalier. Ce travail, plus complexe que prévu, nécessite l’aide d’artisans expérimentés. Ceux présents sur le chantier étant déjà missionnés pour des finitions diverses, François décide alors d’utiliser les quotas d’heures d’insertion du chantier, non soldés.

Ainsi, il fait appel à quatre personnes différentes qui se sont succédées, avec plus ou moins de réussite, afin de réaliser ce garde corps dans les temps. Ce n’est qu’au bout du quatrième profil qu’il trouve la perle rare : Georges.

Et les gardes corps furent …

Georges attire l’attention de François par sa capacité à comprendre et lire les plans, lui permettant ainsi de se projeter facilement dans l’espace.
Il excelle également sur des notions de géométrie, ce qui permet à François et son équipe de mettre le doigt sur des erreurs de plans.
Mais ce qui a le plus surpris François est sa dextérité à manier des outils comme un véritable showman : plusieurs en même temps entre ses doigts (jusqu’à 3 ou 4 par mains !).

François apprend à connaître Georges au fil du chantier, et son passé d’ancien chirurgien exerçant en Géorgie. En arrivant en France par amour, il n’a pu obtenir d’équivalence lui permettant d’exercer.
Passionné d’ingénierie, il crée d’abord un bureau d’étude de structure, fermé 2 ans avant son arrivée sur le chantier de François.
Depuis, il agit ponctuellement sur des chantiers, en tant qu’intérimaire.

Le jour de son départ, François s’est rendu compte que Georges était différent des autres intérimaires embauchés sur le chantier. Il répète encore que George était “la crème de la crème des intérimaires”, correspondant en tout point au mouton à 5 pattes que cherchent les sous-traitants : une personne fiable, volontaire et ponctuelle.

“ Et pourtant, pris dans le chantier, je n’ai pas pensé à le mettre en relation avec les entreprises présentes sur le chantier.” F.K.

Si Georges avait eu l’idée de donner son CV à François, peut-être aurait-il pu décrocher un entretien avec l’une des entreprises du chantier ?
Si Georges avait eu une formation courte, en peinture par exemple, peut-être aurait-il pu avoir une proposition de poste ?
Si Georges … Oui … Avec des si, on pourrait refaire le monde.
Mais (et c’est le dernier) si l’entreprise dans laquelle travaillait François avait eu une véritable stratégie d’insertion, George n’aurait peut-être pas seulement servi le chantier, mais aurait pu trouvé un emploi, donnant tout son sens à l’utilisation de la clause sociale.

Des histoires comme celle de Georges, il y en a pléthore. (Mais il y a aussi des histoires qui finissent bien, puisque le secteur de la construction place les relations humaines au coeur de leurs actions !)
Lorsque des histoires comme celle de Georges ne finissent pas par une embauche, ce n’est pas que cette personne n’est pas bonne dans son travail, mais simplement qu’il lui manque ce petit rien qui la rend employable.
Parfois ce petit rien manque plus à l’entreprise qu’au compagnon, afin de créer de véritables possibilités d’insertion sur le long terme.

Avec We are all Builders, nous donnons l’opportunité à chaque personne d’augmenter son employabilité dans les métiers de la construction, et à chaque entreprise d’innover dans leur stratégie d’insertion, pour une insertion durable.

Pour en savoir plus, découvrez notre accompagnement aux collectivités et entreprises de construction, sur notre site ou en nous contactant à contact@weareallbuilders.com.

À travers We are all Builders, nous repensons le système d’hébergement pour une meilleure insertion sociale et une meilleure qualité de vie des grands exclus.

À travers We are all Builders, nous repensons le système d’hébergement pour une meilleure insertion sociale et une meilleure qualité de vie des grands exclus.